Adeline Guillaume

Les soins

Généralité

La pratique de la podologie

Le pédicure-podologue
est un professionnel de santé diplômé d’état, inscrit au code de la santé publique dont l’exercice réglementé s’appuie sur un code de déontologie appliqué sous l’égide d’un ordre professionnel. Il est le professionnel paramédical spécialiste de la santé du pied

Le pédicure-podologue est consulté en première intention. Il intervient sur les troubles cutanés, morpho-dynamiques du pied et des affections unguéales du pied en tenant compte des interactions avec l’appareil locomoteur.

Le pédicure-podologue prend en charge les problèmes podaux ou unguéaux tels que les verrues, les onychomycoses, les hyperkératoses, les phlyctènes, ongles incarnés, mycoses ainsi que les dysfonctionnements de statique et de difficultés à la marche… par des soins appropriés réalisés en cabinet, en milieu hospitalier, en centre de santé, en maisons pluridisciplinaires ou à domicile.

Il intervient à tout âge, de l’enfant à la personne âgée, sans oublier les sportifs, les patients atteints de maladies chroniques diabète, polyarthrite rhumatoïde, syndromes inflammatoires, …). Il réalise un examen clinique approfondi et définit avec le patient un plan thérapeutique qui peut comprendre des soins podologiques complétés si nécessaire de la prescription et de la réalisation de dispositifs médicaux tels que l’orthonyxie, l’onychoplastie, l’orthoplastie, l’orthèse plantaire pour corriger les troubles de la marche et du chaussage. Il prescrit également des topiques (médicaments non listés).

Quand faut-il consulter un podologue ?

Si vous ressentez une douleur au niveau des pieds, des chevilles, des genoux, des hanches ou du dos, c’est peut-être parce que votre mécanisme articulaire ou musculaire fonctionne mal. Il faut alors impérativement faire surveiller vos appuis par un podologue. Celui-ci, après un examen clinique, posera un diagnostic et réalisera une analyse de la mécanique de vos pieds et du membre inférieur.

Que peut faire le podologue ?

Celui-ci concevra et fabriquera une paire d’orthèses plantaires sur mesure, capables de rendre à vos pieds un fonctionnement harmonieux. Elles répartiront les appuis, guideront le pied en permettant aux muscles et aux tendons d’être plus efficaces. Pour prévenir ou corriger les troubles de la statique et de l’équilibre, les orthèses plantaires permettent de repositionner le pied dans sa position optimale, avec toutes les conséquences positives sur les chaînes musculaires et l’harmonie du squelette. Le traitement peut également être ciblé sur le genou, la hanche ou le dos. Ces orthèses peuvent être “classiques” (comme les orthèses pour affections épidermiques), thermoformées (matériaux de densité différente moulés) ou proprioceptives (agissant sur les chaînes musculaires). Les techniques de fabrication les plus modernes sont mises au service des patients pour leur livrer des orthèses fines, confortables et efficaces.

Le podologue vous donnera également des conseils précieux concernant votre mode de chaussage.

Semelles

Les semelles orthopédiques

Pour prévenir ou corriger les troubles de la statique et de l’équilibre, les orthèses plantaires permettent de repositionner le pied dans sa position optimale, avec toutes les conséquences positives sur les chaînes musculaires et l’harmonie du squelette. Le traitement peut également être ciblé sur le genou, la hanche ou le dos.

Maladies, déformations du pied et troubles de la statique

Le pied est le moyen de transport n°1 au monde …. C’est un organe complexe, fragile et solide à la fois, une mécanique d’horlogerie qui subit des contraintes violentes. Ainsi, la marche multiplie l’impact du poids du corps par 1,5 à 2 fois et la course multiplie cet impact par 3 à 6 fois et le saut par 7 à 13 fois ! Mais, chaque pied est unique avec des formes et des volumes spécifiques. Pieds plats (perte de la cambrure), pieds creux (accentuation de la cambrure), déformation vers l’extérieur ou à l’intérieur du talon, hallux valgus ou oignon (déformation du gros orteil), orteils en griffe, épines du talon, sont ainsi des pathologies courantes faisant partie de la longue liste des affections du pied. On peut aussi se trouver en présence d’une “fracture de fatigue” (fissure incomplète de l’os), d’une instabilité de la cheville, de douleurs de l’avant-pied (métatarsalgies) ou d’affections bien connues des sportifs comme par exemple les tendinopathies. Les pieds sont aussi plus sensibles à l’inflammation que d’autres parties du corps. D’autres états douloureux peuvent découler d’un névrome qui est la maladie d’un nerf du pied. Toutes ces pathologies ont une influence négative sur l’appareil locomoteur. Les pieds étant à la base de l’équilibre, de nombreux troubles de la statique peuvent aussi avoir pour origine une instabilité du pied ou la provoquer.

Sport

La podologie du sport

Une activité de marche sportive en montagne est une activité spécifique. Elle se prépare car le pied va subir des frictions, des agressions inhabituelles entrainant échauffements plantaires, hématomes, sensations de brûlures, ampoules, engelures, crevasses, fissures…. La peau est un vêtement souple, élastique, qui s’entretient, qui se prépare et qui se répare. 

Une bonne prévention passe par du bon matériel !

  • De bonnes chaussures : plusieurs paires sont parfois nécessaires. Il faut veiller à adapter la bonne pointure. Attention au pied droit et gauche qui n’ont pas systématiquement la même pointure.
  • De bonnes chaussettes.
  • Une bonne préparation de la peau et des ongles : la peau va être vérifiée au moins une semaine avant le raid selon le niveau de marche demandée et massée avec des crèmes spéciales anti-frottement anti-transpirante. Les ongles seront coupés au carré 1 mm en avant de la pulpe de l’orteil. Si les ongles sont douloureux, il est recommandé de faire des soins chez un podologue avant le départ. En effet, les ongles vont subir des contraintes qui peuvent faire apparaître des hématomes rendant la marche impossible à cause du liquide collectionné sous la plaquette de l’ongle. Les espaces interdigitaux seront vérifiés (fissures).
  • Le matin du départ : séchage des pieds impeccable.
  • Les produits d’entretien de la peau doivent être emportés sur la course pour être appliqués régulièrement.  En effet, il est possible d’en passer plusieurs fois dans la journée en cas d’échauffement ou d’ampoules en début de formation. Lors des passages en tout terrain (passage rivière), une ampoule peut survenir si le pied n’est pas suffisamment préparé par ces produits spécifiques. 

La sollicitation du tout-terrain pour le pied est la meilleure garantie d’un bon équilibre en montagne si les trois composants chaussage, entretien et prévention sont respectés.

“J’ai mal aux pieds : je consulte un podologue”     Demandez conseil à votre podologue !

L'orhoplastie

L'orhoplastie et l’orthonyxie

L’orhoplastie

Les orthoplasties sont des orthèses d’orteils. Il s’agit d’appareillages amovibles, et réalisés sur-mesure qui permettent de corriger les déformations des orteils et leurs conséquences. Les orthoplasties ont pour fonction de soulager les symptômes de nombreuses pathologies telles que les cors dorsaux, les pulpaires, ou encore les hallux valgus et les cors interdigitaux par exemple que l’on nomme également «oeil de perdrix».

OthoplastieLes orthoplasties sont réalisées à partir de moule sur le pied des patients de façon à ce que chaque orthèse d’orteil soit réalisée sur mesure. Pour ce qui concerne matériaux, les orthoplasties sont moulées en élastomère de silicone. Vous pouvez également opter pour des orthèses plantaires themoformées pour un gain de confort et d’efficacité.

Les orthoplasties sont conçues après un examen clinique détaillé qui commence en général par un dialogue avec le patient sur ses gênes. Ensuite, votre podologue réalise une étude des empreintes et des zones de pression dans différents cas : en décharge, en charge et en dynamique. Cet examen clinique peut se baser sur des clichés radiologiques.

Le rôle de l’orthonyxie

Depuis une dizaine d’années, différentes techniques permettent de décomprimer l’ongle en modifiant sa courbure, évitant la récidive d’un ongle incarné ou un acte chirurgical plus contraignant. Avant toute intervention, il faut faire un diagnostic de l’état de l’ongle et voir quel est l’appareillage le mieux adapté parmi les différentes techniques offertes par l’orthonyxie.

Ces interventions, qui s’apparentent à l’orthodontie, ont beaucoup évolué ces dernières années. Le podologue pourra utiliser le fil titane, le fil d’acier malléable, les languettes correctrices collées afin de décompresser l’ongle en soulevant légèrement les bords latéraux. L’onychoplastie permettra de remplacer totalement ou partiellement l’ongle, de façon temporaire, le temps d’une repousse unguéale normale. La photopolymérisation est une technique nouvelle de reconstitution de l’ongle, partielle ou totale (ongle artificiel de substitution), permettant dans certains cas de pratiquer une orthonyxie.

Pédicurie

La pratique de la pédicurie

Vous cherchez un pédicure à Sisteron ? Mme Guillaume est pédicure-podologue à Sisteron. Dans ce cadre, elle traite vos problèmes de pédicurie dans son cabinet médical situé à Sisteron .

Les soins de pédicurie sont des actes paramédicaux de soins des pieds qui traitent des problèmes touchant à la peau ou aux ongles du pied. Les soins de pédicurie ne sont pas des soins de beauté ; il s’agit avant tout de soins paramédicaux. L’objectif des soins de pédicurie est de soulager la douleur et les symptômes de pathologies du pied.

Les soins de pédicurie pratiqués à Sisteron dans le cabinet de Mme Guillaume peuvent concerner différentes zones du pied :

  • la coupe des ongles
  • le désépaississement des ongles par fraisage
  • l’ablation des cors et de durillons
  • le traitement et la prévention des ongles incarnés
  • l’exérèse de l’hyperkeratose : traitement de la corne, des cales et crevasses
  • le traitement des mycoses
  • l’hygiène des pieds

La sécurité des actes est une priorité du cabinet de votre pédicure à Sisteron. Ainsi, tous les instruments utilisés dans les soins de pédicurie sont décontaminés avant chaque soin par un passage aux ultrasons, ensachés puis stérilisés grâce à un autoclave classe B.